AFAS

19 novembre 2013

Herman Lalèyè de retour

Comme certains grands noms de la musique d’ici et d’ailleurs, le fondateur et chef  de l’orchestre "les Sympactics de Porto-Novo"  revient  sur la scène musicale avec ce qu’il convient d’appeler un best of. C’est un opus de  sept (7)  titres que l’artiste met sur le marché du disque  pour signer  son retour triomphal. Sur cet opus  baptisé « Avocè » dédié aux adeptes du culte vodun, Herman LALEYE  propose aux mélomanes quelques-uns de ces vieux  succès. Entre autres titres, on peut citer  "Ayimè vo nouwé", "Ado gbèmè", "Iriré Agbado" des chansons composées depuis près d’une quarante d’années. S’inspirant aussi de l’histoire, il   chante aussi la femme africaine et l’esclavage. Herman LALEYE  confie que c’est en 1992  qu’il a chanté le titre  « Route de l’esclave » dont le texte lui avait  été écrit par un professeur d’Histoire. C’était donc une façon pour lui  de dénoncer non seulement la traite négrière mais aussi saisir  l’opportunité pour encourager  l’initiative  de la  valorisation de la route de l’esclave qui rappelait le  parcours suivi par nos aïeux  avant leur déportation vers l’Amérique. A travers le titre " Manatopé " qui veut dire "soutien" dans un dialecte congolais, il rend également hommage à ses autres collègues avec qui il continue de partager le micro :  Sagbohan Danialou , Bobo la Fleur , Rico’s campos…pour ne citer que ceux-là. Herman LALEYE  célèbre aussi d’une fort belle manière la culture  béninoise. On constate que ce dernier est  resté très attaché à la culture de sa ville natale Porto-Novo, et en tant que grand dignitaire  du culte Egun-gun il ne pouvait s’empêcher  de valoriser les rythmes « Gangan » et « Ogbon » sur cet album qui est un véritable chef d’œuvre musical. A l’écoute, le timbre vocal est resté le même avec une certaine virtuosité.  L’album Avocè annonce de très nombreuses œuvres plus croustillantes a confié Herman LALEYE qui justifie surtout son retour par le fait que la musique béninoise aujourd’hui de touches particulières d’antan  comme les siennes.   hemann_laleye__photo_1

Posté par pluriculture à 15:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]